La tête que tu fais

C’est toujours exactement la tête que tu fais quand je t’invite à sourire pour une photo.
Ce qui m’amène à la réflexion suivante : Pourquoi devrions-nous uniquement immortaliser nos sourires ?


Tous les moments passés avec vous sont gravés en moi. Tous. Même les moments tristes, les moments de colère et ceux dont j’ai honte.
Je me suis longtemps demandé si je devais en parler pour réussir à enfin les oublier
Je me demandais également pourquoi, malgré toute la théorie et tous les efforts du monde, il m’arrivait d’encore et encore me mettre en colère, crier et vouloir tout contrôler sans cesse.
Je sais maintenant. Ce sont les peurs qui nous poussent au contrôle.
J’ai décidé de ne plus avoir peur. J’ai décidé d’écrire. Maintenant. Sans filtre.