•Tout le monde est concerné par les enfants•

  • Premièrement, parce que :

même si tu n’es pas responsable d’accompagner un enfant au quotidien,… on vit dans un Monde où y’a des enfants ✔ (c’est un fait) et t’es responsable autant que nous tou.te.s de les inclure et les protéger s’ils sont en danger (comme pour tous les Humains).

  • Et deuxièmement : 

Toi aussi tu as été un enfant !

Notre vision générale •des Enfants• c’est la tolérance qu’on a pour la singularité de notre Enfant intérieur… La représentation qu’on se fait de soi-même et donc du monde, des autres.

Comment prétendre s’aimer soi (l’Enfant intérieur 🥚) quand les comportements naturels (et non socialement admis du coup malheureusement #adultisme) des Enfants nous insupportent ?

Et pour celles et ceux qui accompagnent ou interviennent auprès des enfants : comment prétendre pouvoir donner de l’Amour de manière inconditionnelle si l’on ne s’aime pas soi-même ? Si on n’est pas passé par une phase d’acceptation, de légitimité et de tolérance envers ce qu’on a fait, quand on a dérangé les adultes, qui on était au fond…, l’injustice qu’on a ressenti, tout ce qu’on nous a toujours reproché en tant qu’Enfant qui était pourtant naturel et sain.

On le voit direct quand un enfant juge le comportement d’un autre enfant. Probablement parce qu’on ne lui a pas renvoyé une bonne image de ses propres comportements et qu’il a été lui-même jugé de manière adultiste.

Il y a quelques mois je vous avais retranscrit la rencontre dans un parc avec O et A. Pour résumer, ils étaient étonnés que mon enfant de 6 ans soit libre d’exprimer fortement ses émotions et pensaient que le comportement de mon enfant méritait d’être réprimandé.

Si tu ne cherches pas à comprendre le fonctionnement du cerveau des enfants c’est que tu penses encore que tu es coupable des « bêtises » ou « caprices » dont on a pu t’accuser… et donc tu vas inévitablement persister à penser que les Enfants d’aujourd’hui le font exprès pour t’embêter ou provoquer. (C’est faux : tout ce qu’ils recherchent c’est le lien, l’Amour et la sécurité)

On vit dans un monde fait pour adultes qui n’incluent pas les besoins naturels des Enfants. Et je pense que tant que tu n’as pas compris autour de qui notre monde tourne c’est que tu n’as pas saisi que ton enfance était injuste. Tu méritais mieux. Ça n’était pas adapté à toi et tu as beaucoup dû t’adapter.

Moi à partir de l’adolescence j’ai détesté les cris de bébés dans le bus, je ne pouvais pas être témoin d’un enfant qui s’exprimait très fort. J’en arrivais même à nourrir des pensées très violentes.

Mon regard et ma tolérance envers eux à évoluer quand j’ai commencé à nourrir de l’empathie pour tout ce que j’avais subi durant l’Enfance.

Et désormais quand un enfant s’exprime, crie ou pleure… je dis « 🥺aaaannhw le pauuuvre »

Ma fille veut, depuis toujours, aider les bébés qui pleurent. Je ne la freine pas. Elle a déjà interagit de nombreuses fois avec des familles au parc. (Sa technique c’est les fleurs🌷)

Mon fils, lui, exprime ce que ça lui fait (mal aux oreilles) et cherche à se protéger. Ça le submerge. Ils trouvent ça normal qu’un enfant s’exprime et sont très étonnés de la manière générale dont les parents interviennent. Ils cherchent alors à entrer en empathie, aider ou protéger. Tant que nous sommes en sécurité également dans ces situations je les accompagne dans leurs élans. 

A contrario quand on accompagne un enfant au quotidien et que parfois des choses qu’on dit ou qu’on fait et dont on n’est pas fiers sont répétées ça nous insupporte…

Mais qui va devoir continuer de le porter ?

Et qui détestons-nous vraiment à ce moment là ? 

L’exemple donné ou le revers influencé ?

C’est ton reflet 

C’est révélateur

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ! »

(C’est pas de moi, c’est de Gandhi)