Une généralité sociale.

En général quand t’es vivant, tu peux écrire sur Facebook. Quand t’es mort, en général, tu ne le peux pas.

– Kirstin, 2014